Vendre sur les réseaux sociaux – 5 astuces pour artisans

Écrit par Nicolas Cléton

jeudi, Oct 08

Tu es artisan ? créateur ? artiste ? ou maraîcher ? Tu veux vendre sur les réseaux sociaux des choses faites de tes mains ? Alors cet article t’es adressé 🙂

Nous sommes sur un gros projet d’appli mobile plein de promesses. Pour mieux la construire, j’ai décidé que j’allais me glisser dans la peau des personnes qui produisent des choses avec leurs mains et qui veulent les vendre. Tous les mois je vais donc tenter de répondre à des questions que tu peux te poser.

Je crois qu’en 2020, créer une activité sans les réseaux sociaux c’est se tirer une belle balle dans le pied. Je sais aussi que l’idée de passer des heures tous les jours sur son téléphone, ça peut rebuter. Heureusement, il y a des solutions pour gagner du temps. À travers 3 retours d’expérience agrémentés de mes propres recherches ; nous allons tenter de trouver des astuces adaptées pour mieux vendre sur les réseaux sociaux. Doit-on chercher à tout prix à augmenter son nombre de follower ? Sur quels réseaux dois-je m’investir ? Je veux augmenter ma visibilité sur internet mais comment ?

Voici nos 3 derniers interviewés qui ont accepté de répondre à mes questions pour alimenter cet article.

Benjamin Dassonval est ébéniste. Si tu veux en savoir plus sur lui, il y a ce post sur Instagram ou sur Facebook

Marie Fouquet est maroquinière. Si tu veux en savoir plus sur elle, il y a ce post sur Instagram et Facebook

Eric Doisy est artiste. Si tu veux en savoir plus sur lui, il y a ce post sur Instagram et Facebook

Allez c’est parti ! 💪

1 ) Bien débuter pour vendre sur les réseaux sociaux

Benjamin a fait le choix de démarrer sa présence sur les réseaux sociaux avant même de lancer son activité officiellement. C’est grâce à cette présence depuis plusieurs années que plus de 2400 personnes le suivent sur Facebook et plus de 920 sur Instagram.

Ce sont les partages d’amis et le bouche à oreille qui m’ont permis de me lancer sur Facebook. Ensuite, j’ai pris en main Instagram et je suis plutôt satisfait parce que j’ai la moitié de mes clients qui viennent d’instagram. Il ne faut pas hésiter à demander de vive voix à ses clients de s’abonner sur les réseaux.

Benjamin Dassonval (ébéniste) – Scie-Side

Benjamin Dassonval
Vendre sur les réseaux sociaux

L’expérience de Benjamin nous montre bien que ce n’est pas forcément le nombre d’abonnés qui est le plus important. À partir de 1 000 abonnés sur instagram on est considéré par les marques comme un micro influenceur ; mais il n’est absolument pas nécessaire d’atteindre ce pallier pour rentabiliser son compte. C’est simplement un bon objectif à se donner pour une petite entreprise.

2 ) Choisir son réseau social favori

Différence entre Facebook et Instagram

On ne peut pas être partout ! Il y a maintenant Snapchat, Tiktok ou Pinterest mais aujourd’hui les deux grands mastodontes que sont Facebook et Instagram sont utilisés par la grande majorité des vendeurs du fait-main. Facebook revendique 37M d’utilisateurs actifs en France, c’est donc plus d’une personne sur deux qui s’y connecte régulièrement. Du côté d’insta, nous sommes à 21M d’utilisateurs actifs avec une grande représentation des 15-24 ans.

À première vue, le calcul est simple, il y a plus de monde sur Facebook et sur Insta les jeunes ont moins de moyens pour consommer, pourquoi irais-je sur insta ?

C’est sans compter le fameux taux d’engagement qui est largement supérieur sur instagram pour les entreprises. En effet, Facebook favorise les relations interpersonnelles et le partage de contenus entre famille et amis. C’est ce qui explique que beaucoup d’utilisateurs Facebook n’aiment pas engager avec les entreprises. Il faut donc plus d’abonnés sur Facebook pour avoir le même retour que sur Insta.

Focus sur Insta

Et ce n’est pas tout, vous l’aurez compris, instagram est un réseau social centré sur la photo. Pour être visible sur insta, les utilisateurs sont encouragés à poster du contenu visuellement attractif et donc à s’investir davantage. Grâce ou “à cause” d’Insta, nous devons redoubler d’ingéniosité pour contenter des followers habitués aux contenus de qualité.

Les utilisateurs instagram sont aussi plus actifs dans leur recherche ; par exemple pour trouver des idées de table basse ils taperont le hashtag #tablebasse.

Sur Facebook, les utilisateurs sont plus passifs ; ils vont s’abonner à une page de bracelet parce qu’elle tombe sous leurs yeux et qu’un ami l’a partagé.

Les petits objets se vendent mieux sur Facebook ; alors que les tables, les grosses lampes, les gros mobiliers, c’est quasiment que sur instagram.

J’utilise plus Facebook pour tenir au courant ma communauté et leur donner des infos pratiques. Sur instagram mes créations sont plus mises en valeur, ce qui explique certainement que j’y fasse des ventes plus conséquentes.

Benjamin Dassonval (ébéniste) – Scie-Side

3 ) Convertir les abonnés en clients

Attirer des abonnés qualifiés sur insta

Qui a déjà entendu parler de l’achat d’abonnés ? On peut obtenir 2000 abonnés pour seulement 5 euros ! clique sur ce lien c’est très facile !

Tu l’as bien compris, 2000 fantômes ça ne sert à rien. Mieux vaut 300 abonnés bien qualifiés et c’est la stratégie de Marie. Son compte insta a été créé il y a moins d’un an et elle réalise déjà quelques commandes grâce à celui-ci.

Pour obtenir de nouveaux abonnés, il est important de coordonner son “feed” (la grille de photos sur le profil). Marie a par exemple opté pour un style épuré grâce à des bords blanc obtenus grâce à l’appli Whitagram. À toi de choisir un style qui te correspond ! Je t’ai déniché un article intéressant sur le sujet. Il est écrit par une créatrice de contenus qui propose 26 exemples de feed harmonieux.

Dès que le feed nous semble satisfaisant, on peut se donner deux fois 30 mins dans la journée pour interagir avec la planète insta. Tu peux par exemple vagabonder sur les hashtag de créateurs, ou mettre des like sur les photos des abonnés d’un compte qui te ressemble. Si des personnes se sont abonnés à un compte similaire, pourquoi pas le tien ?

Pour avoir plus d’impact, il y a la méthode du follow/unfollow qui est parfois décriée mais que j’utilise sans réel état d’âme. Je me dis que j’ai fait l’effort de visiter le profil, de mettre des likes et de m’abonner. J’ai le droit de me désabonner si la personne ne s’abonne pas en retour ! En s’abonnant à beaucoup de comptes, on se retrouve vite avec un nombre d’abonnements supérieur au nombre d’abonnés. Dans l’idéal, il faut avoir plus d’abonnés que d’abonnements, sinon le compte parait inintéressant. Pour repérer rapidement les comptes qui ne se sont pas abonnés, je fais un tri grâce à l’appli Followers +.

Optimiser son taux d’engagement

Ce n’est pas tout d’avoir réussi à obtenir ses premières centaines d’abonnés. Pour les convertir en clients, il est primordial de les impliquer dans son univers. Un bon indicateur pour savoir si tu fais bien le taf, c’est ton taux d’engagement. On le calcule en divisant le nombre total de « j’aime » et « commentaires » par le nombre d’abonnés, et ensuite en le multipliant par 100. Pour ceux qui ont la flemme de sortir la calculette 😬 il y a ce site qui fonctionne très bien, il suffit de taper le nom de son compte. Plus le nombre d’abonnés est élevé, plus il est difficile d’avoir un taux d’engagement élevé. Pour les comptes inférieurs à 1000 abonnés, un taux de 15% semble être très satisfaisant. Il y a plusieurs astuces pour augmenter ce taux, voici celles de Marie :

J’utilise beaucoup les story instagram pour créer des interactions avec mes abonnés, je leur parle en direct pour savoir quelle couleur ou quelle fonction ils préfèreraient pour un nouveau produit et je fais des sondages. Il y a aussi les jeux concours qui me ramènent des interactions.

Marie Fouquet (artisan maroquinière) – Marie-Loup Maroquinerie

Marie Fouquet (Vendre sur les réseaux sociaux)
Vendre sur les réseaux sociaux

4 ) Les partenariats avec les influenceurs

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Influenceur… c’est vraiment un terme qui me passe par les trous de nez ! Je n’ai jamais compris comment on pouvait s’abonner au compte de quelqu’un qui écrit expressément sur sa bio qu’il est là pour nous influencer haha. Personnellement, ça me donne juste l’impression que le monde part en c… 😅. Mais passons le terme ; il y a des personnes très dévouées qui fournissent beaucoup de leur temps pour mettre en valeur des comptes de créateurs. Ces comptes influents peuvent s’avérer être très efficaces.

L’important c’est de se poser les bonnes questions. Si je vends des cosmétiques et que je veux toucher un maximum de personnes, je peux tenter ma chance en envoyant un message à des stars qui prennent soin de leur apparence. Peut-être qu’en échange d’un produit ils partageront une story ou même un post. Si je cherche avant tout à vendre localement, je vais plutôt me pencher sur des comptes influents sur mon territoire, pour ça les hashtags seront mes amis.

Il y a beaucoup d’influenceurs qui demandent des produits en échange de publications. C’est parce qu’ils n’ont pas de numéro de Siret pour recevoir de l’argent. Il y a des règles tacites qui disent qu’un post sur un compte de moins de 10 000 abonnés coûte moins de 80 euros. Moins 100 000 abonnés c’est moins de 300 euros. Veillez donc à ce que la valeur de vos produits envoyés ne dépassent pas cette somme.

Comment être certain qu’un partenariat va me rapporter des abonnés ?

On a parlé juste avant du taux d’engagement, et bien pour les influenceurs c’est le nerd de la guerre. Malheureusement, il y a trop de monde qui se focalisent uniquement sur le nombre d’abonnés, alors que parfois cela ne veut rien dire. Certains s’accordent sur le fait qu’un bon taux d’engagement pour un compte de gros influenceur serait entre 2.5% et 5%. Marie a testé l’envoi de produits et le résultat n’a pas été la hauteur, la prochaine fois elle enverra certainement des produits moins couteux ou elle fera appel à des comptes plus influents.

J’ai tenté les partenariats avec des influenceuses mais pour l’instant le rendu n’est pas extraordinaire. Pour choisir une influenceuse, il faut se retrouver dans son univers, j’en ai trouvé 6 et 3 m’ont répondu. J’ai travaillé avec deux d’entre elles, l’une avait 7 000 abonnés et l’autre 30 000.

Marie Fouquet (artisan maroquinière) – Marie-Loup Maroquinerie

La communauté @lartisanetsonmobile se développe, chaque semaine nous gagnons 200 abonnés. Je mets en avant autant que possible les créateurs que je rencontre et je donne une chance à tout le monde d’être publié en story. Depuis peu, je propose à 2 personnes chaque mois de gagner en visibilité avec 3 post. Profitez-en c’est entièrement gratuit 😉 En échange j’espère que vous testerez notre future app qui va tout dégommer haha.

5 ) Connecter sa boutique en ligne à Instagram pour vendre

Eric utilise Instagram comme un portfolio et dès qu’il réalise une nouvelle oeuvre elle est ajoutée. En discutant avec lui il se demandait comment il pouvait passer à la vitesse supérieure et vendre plus en ligne :

J’ai commencé ma reconversion en créant des structures lumineuses qui jouaient avec les ombres et maintenant je fais des peintures. Dès le début, j’ai mis en ligne mes créations sur les réseaux sociaux mais je n’envisageais pas forcément de vendre par ce biais. C’était plus pour tenir au courant les personnes qui voulaient me suivre. J’ai vu apparaitre des publications avec des prix, comment font-ils ?

Eric Doisy (artiste) – Eric Doisy Art

Eric Doisy (Vendre sur les réseaux sociaux)
Vendre sur les réseaux sociaux

Eh bien ils utilisent la fonctionnalité Instagram Shopping, qui permet d’identifier les produits directement sur les publications ou les story. Une fois activée, n’importe quelle personne qui se balade sur ta page pourra voir le prix de ton produit et être redirigé vers ton site web. C’est une excellente opportunité pour booster les ventes et la fonctionnalité est disponible pour tout le monde, contrairement à d’autres qui sont accessibles à partir de 10 000 abonnés.

Voici comment procéder :

Les près requis :

D’abord, il faut s’assurer de respecter les conditions d’éligibilité. En gros, il ne faut pas vendre d’alcool, de drogues, de produits pornographiques etc…

Ensuite, il faut savoir que tu ne peux vendre que des produits et non des services. Apparemment c’est tout bon pour toi !

Il faudra également que ton compte Instagram soit professionnel. Si ce n’est pas déjà fait, ça te permettra en plus d’avoir accès à des statistiques sur tes abonnés, de rajouter des boutons “call to action” et de faire des promotions. Pour ça, il suffit d’aller dans paramètre => compte => passer à un compte professionnel.

Par défaut, le compte Instagram est lié à ton profil Facebook personnel. Il faudra penser à le lier à ta page Facebook pro. Ça se passe dans “Paramètres” sur ta page professionnelle Facebook et il faut descendre jusqu’à trouver Instagram. Ensuite il suffit de suivre la procédure.

Vendre sur les réseaux sociaux
Vendre sur les réseaux sociaux

Créer un catalogue de produits

Assure toi que que ta page Facebook comporte bien une boutique. Ça se passe dans Paramètres/ Modèles et onglets et il faut cocher “Boutique”.

Vendre sur les réseaux sociaux
Vendre sur les réseaux sociaux

Un fois que c’est fait tu vas pouvoir ajouter des images, des descriptions, des prix pour créer un vrai catalogue.

Facebook doit analyser et approuver ton catalogue et ça peut prendre quelques heures si il y a beaucoup de produits.

Activer instagram Shopping

Il ne reste plus qu’à aller dans les paramètres de ton instagram directement sur l’appli et de cliquer sur “Entreprise” puis “configurer Instagram Shopping”. Ensuite il suffit de sélectionner le catalogue qui apparait comme par magie !

Un fois que c’est fait, la fonctionnalité va apparaitre de la même façon qu’on peut déjà identifier une personne. Tu pourras donc identifier les produits de ton catalogue ! C’est pas génial ? 😀. Et pour les story t’auras accès à un nouveau sticker “produit” pour mettre en avant tes produits !

Ce qui est cool c’est que si tu changes ton prix dans ton catalogue de produits sur Facebook, toutes tes publications vont automatiquement se mettre à jour avec le nouveau prix !

Quand notre application Joyocal sortira tu pourras créer ta boutique directement sur l’app et la synchroniser à ton catalogue Facebook. C’est encore une astuce qu’on a trouvé pour vous faire gagner de précieuses minutes 😉

Tu as lu jusqu’ici ? Bravo !

J’espère que ces 5 astuces t’auront apporté un petit quelque chose !

Il y a quelques mois je pensais qu’Instagram c’était pour les mégalos qui se prenaient constamment en selfie et qui passaient plus de temps à prendre en photo leurs plats qu’à les savourer 😅. Je ne prends toujours pas en photo ma bouffe mais je me prends en selfie toutes les semaines haha ! Qui l’aurait cru 😁

Ces quelques astuces ne sont pas exhaustives et pour aller plus loin il y a @alamano.academie ils fournissent des formations gratuites adaptées pour les créatifs.

Comme vous, j’ai dû m’y mettre pour faire connaitre mon projet et j’ai découvert que j’étais dans l’erreur. J’ai fait beaucoup de recherches pour comprendre que les réseaux sociaux sont des outils puissants pour fédérer des communautés, vendre, trouver l’inspiration et demander des conseils à ses pairs. C’est grâce à vos nombreux commentaires et à vos encouragements que nous savons que notre projet d’application mobile peut changer le monde.

On va vous donner les moyens d’être visible localement en créant un Amazon de la découverte des artisans, créateurs, artistes ou maraîchers locaux.

Dîtes moi en commentaire ce que vous ont apporté les réseaux sociaux, en partageant vos retours on apprend tous 😉

Suis-nous sur les réseaux, il y a des photos et anectodes en plus. Surtout sur insta 😉

Vous aimerez aussi…

2 Commentaires

  1. Valérie Renau Babin ( quelquechosedechouette)

    Bon…j’avais écrit un long commentaire mais tout d est effacé…comme quoi je ne suis pas encore au point….
    Intéressant votre article. Peut être que mon commentaire était trop long?

    Réponse
    • Nicolas Cléton

      Ah dommage ! Je ne pense pas qu’il y ait de limite. Si ça se reproduit je me pencherai sur le problème 🙂
      Merci du commentaire 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

👉 Ne loupe pas les nouveaux articles !

En t’inscrivant à notre newsletter tu recevras les nouveaux articles un peu avant tout le monde 😎

(tu pourras te désinscrire très facilement si besoin)